Consciences en débat

Consciences en débat

Découvrez quelques techniques de la police scientifique

« Le garçon qui savait tout » de Loïc Le Borgne ouvre des pistes de réflexion intéressantes sur l’hyper connexion, la protection de la vie privée, la surinformation, et constitue une source intéressante de débat. Ainsi, après une exploration collective du roman, nous proposerons aux jeunes une forme de débat dynamique (débat mouvant) sur des thèmes tels que : les nouvelles technologies ; la surinformation ; les frontières entre l’humain et la mécanique ; le rapport aux savoirs ; etc.

Exemple de débat :
« Les nouvelles technologies de l’information et de la communication nous font gagner du temps. Pour ou contre ? »

Le + : Un atelier-débat qui permet de rendre les jeunes plus acteurs, plus citoyens, d’apporter de nouveaux éclairages, points de vue sur une situation très actuelle.

Livres associés

« Le garçon qui savait tout »
de Loïc Le Borgne, éd. Mini Syros
Malo a 12 ans, il vit à notre époque, il est secrètement amoureux de Maï. Alors qu’il se rend à la pêche en pleine campagne, il tombe sur un garçon de son âge, étrange, dont la peau est couverte de graphes, et qui ne porte qu’un pagne : Jehan, un garçon du futur, est revenu de 500 ans dans le passé grâce à une faille temporelle. Jehan vit dans un monde incroyable, une jungle truffée de nano capteurs et d’émetteurs. Il est connecté à la nature, aux autres humains, à des banques de données. Il sait tout sur tout, sur chacun, en permanence ! Pour impressionner Maï, Malo accepte d’aller faire un tour dans ce monde du futur…

Dans le même thème

Les récits de science-fiction nous questionnent sur ce qu’est l’homme, son rapport au monde […]

Infos

Nous favorisons la culture scientifique et la lecture en intervenant en milieu scolaire, ou encore à travers des festivals, des escape games, des ateliers et stages enfants.